Accueil > La Société > Les mardis de la SEC > MER 12 NOV - Les verreries forestières du Volvestre et du Couserans par (...)

MER 12 NOV - Les verreries forestières du Volvestre et du Couserans par Christiane Miramont

mardi 28 octobre 2014

Exposé du mercredi 12 novembre, 18h, Médiathèque, 3, place St-Jean – Saint-Gaudens

Les verreries forestières du Volvestre et du Couserans

par Christiane Miramont

Des verreries dites forestières en raison de leur implantation, se sont installées dans la région autour de Ste-Croix-Volvestre et Fabas dès le XVIe siècle car elles ont trouvé là tous les ingrédients nécessaires, à savoir, la silice (sable), la potasse extraite des cendres de fougères, utilisée comme fondant, la chaux et surtout le bois dont elles étaient de grandes consommatrices.

Elles ont perduré jusqu’au milieu du XIXe siècle sans avoir su évoluer vers une production plus industrielle.

Les verres et autres objets utilitaires qui y étaient fabriqués, étaient soufflés par des gentilshommes verriers qui bénéficiaient d’un monopole royal les autorisant à travailler six mois de l’année sans déroger mais leur faisant défense de vendre hors de la verrerie. Dès lors, ce commerce a été assuré par les paysans des villages voisins qui trouvaient là un moyen d’empêcher leur famille de mourir de faim comme il est dit dans une enquête de 1744. Ces verres ont été commercialisés tout le long de la Garonne de Toulouse jusqu’à Bordeaux.

Les gentilshommes-verriers avaient très tôt adhéré à la Réforme et furent poursuivis, certains envoyés au bagne, à la suite des réunions clandestines qu’ils organisaient au milieu des bois, au sein de la seigneurie des évêques de Couserans et de celle des religieuses de l’Ordre de Fontevraud.

C’est ce pan d’histoire essentiellement économique qui est évoqué dans cet exposé.

Partager