Accueil > La Société > Les mercredis de la SEC > Les exposés de la SEC > Le 9 janvier 2013 : "Terres cuites décoratives du pays toulousain et du (...)

Le 9 janvier 2013 : "Terres cuites décoratives du pays toulousain et du Comminges : Etude comparative d’un patrimoine fragile"

par Robert Curnelle, ingénieur géologue

jeudi 20 décembre 2012

Cette étude inédite s’appuie sur un diaporama numérique rassemblant les résultats de l’exploration de 250 communes depuis le pays toulousain jusqu’aux Pyrénées centrales, en passant par le Comminges.
Tout commence avec la rénovation urbaine de Toulouse en 1825 qui va se prolonger au cours du 19e siècle.

Cette étude systématique a permis de mettre en évidence deux domaines cartographiés :
- celui concernant le style toulousain des terres cuites décoratives en architecture caractérisées par des frises, des antéfixes, colonnes et chapiteaux, galeries… Tous ces ornements de façade permettent de dire « quand les façades deviennent monument » ;
- le domaine où prédomine le style commingeois essentiellement dans la décoration des toits : tuiles ornementales, épis de faîtage, frontons coiffés de cheminée, corniches, rosaces d’oculus.

La nomenclature de tous ces éléments décoratifs est présentée et sa répartition par cantons et communes est fournie sous forme de tableaux indexés et abondamment illustrée. Une cartographie générale tient lieu de synthèse.

En supplément sont présentés la statuaire et les éléments sculptés en terre cuite. Les références aux fabricants et aux artistes sont aussi évoquées, de même que les réemplois éventuels.

Photo : épi de faîtage flambeau – Laurenties – Blajan © R. Curnelle.

Partager