Accueil > La Société > Les mercredis de la SEC > [9 NOV-17H30] - Entre science et beauté : le monde merveilleux des papillons (...)

[9 NOV-17H30] - Entre science et beauté : le monde merveilleux des papillons pyrénéens Sur les traces de J. Bepmale et L. Payrau, cent ans après

jeudi 20 octobre 2016

Entre science et beauté : le monde merveilleux des papillons pyrénéens Sur les traces de J. Bepmale et L. Payrau, cent ans après

par Yvon Nassiet
Ingénieur agronome ; Ingénieur général honoraire des Ponts et des Eaux et Forêts.
Entomologiste amateur

Lors de la conférence d’avril dernier, était présenté Jean Bepmale (1852-1921), député maire de St- Gaudens, auteur d’un tourisme différent du versant espagnol des Pyrénées centrales, qu’il parcourait avec l’oeil de l’ethnographe et collectionneur de coléoptères. Antérieurement, un article de Jacques Pierre dans la Revue de Comminges évoquait son ami Louis Payrau (1872-1943), également maire, dont la collection de lépidoptères est toujours conservée au Musée d’Histoire Naturelle de Paris.

Cent ans plus tard, les plus rares papillons paléarctiques sont classés en liste rouge. Certains voient leurs biotopes protégés dans le cadre du zonage Natura 2000 du piémont Commingeois. D’autres font, à Gavarnie, l’objet d’observations organisées par des touroperators anglo-saxons. Le Museu de les Papallones de Pujalt sur le versant sud espagnol montre aux visiteurs dont scolaires une faune méditerranéenne préservée, parmi laquelle se distingue Graellsia isabellae, classé dans les quatre mariposas de l’año 2016 par l’Espagne.

Y. Nassiet identifie ainsi la ruta de las mariposas qui part de St-Gaudens pour aboutir à la côte est espagnole, où toutes ces espèces subsistent encore. Devant cette richesse entomologique, il avance l’idée de créer un « cabinet de curiosités » dans le musée de la ville,à la mémoire des deux Illustres cités plus haut. Etant au centre du réseau des musées français et espagnols de Sciences Naturelles des Pyrénées, St-Gaudens pourrait animer ce réseau.

Partager