Accueil > La Société > Les mercredis de la SEC > [13 OCT-17H30] Tradition du brandon et démarche d’inscription au patrimoine (...)

[13 OCT-17H30] Tradition du brandon et démarche d’inscription au patrimoine de l’UNESCO

par Jèp de Montoya e Parra

vendredi 7 octobre 2016

Tradition du brandon et démarche d’inscription au patrimoine de l’UNESCO

Par Jèp de Montoya e Parra
Président de la Section Aranaise de l’Institut d’Études Aranaises
Académie Aranaise de la langue occitane.

Imaginons : l’été arrive, la durée de la lumière en témoigne. Aux temps du paganisme, le jour le plus long de l’année était le moment d’honorer Abelio ou Auelhon, le dieu du soleil, l’astre-roi.
Voici donc la fête du solstice. Les habitants veulent capter toute la force de la nature à ce moment culminant. Aussitôt, à la nuit tombée, la veille de la Saint-Jean, il faut allumer le feu et brûler le haro (brandon) planté l’année précédente, se purifier et s’amuser pendant toute la nuit. En cette nuit si particulière on prend la rosée des prés et l’eau miraculeuse qui protège des maladies et des malheurs, on joue aux amagatons (cachecache) où les filles gagnent l’égalité totale. Mais cet instant est propice à la récolte d’une série de plantes médicinales qui apportent et conservent à ce moment-là toute l’essence curative de la nature.

Le premier décembre 2015 l’UNESCO a inscrit « Les fêtes du feu du solstice d’été dans les Pyrénées » comme patrimoine culturel immatériel de l’Humanité sur proposition de l’Andorre, de l’Espagne et de la France.

Jeudi 13 octobre 2016 (17h 30)
Entrée gratuite - Ouvert au public
Cinéma Le Régent - 16 rue de l’Indépendance - Saint-Gaudens

Conférence organisée en collaboration par
la Société des études du Comminges (contact : 06.83.45.95.98) et
les Archives départementales de la Haute-Garonne (contact : 05.62.00.26.30)
Le cinéma Le Régent (contact : 05.62.00.81.57)

Partager