La cathédrale romane de Saint-Bertrand-de-Comminges

La cathédrale de Saint-Bertrand-de-Comminges conserve aujourd’hui encore des parties romanes importantes, dont le clocher et l’ensemble sculpté du portail, conservés en marge de la grande reconstruction de la nef et du chœur du XIVe siècle. Les études faites sur l’édifice considéraient jusqu’à maintenant que le clocher et le voûtement avaient été ajoutés dans un second temps sur les bases d’une cathédrale modeste édifiée à la fin du XIe siècle. Une nouvelle lecture de la construction a au contraire révélé une conception unitaire de l’église, dont l’intégration du clocher dans le volume même de la nef montre une grande maîtrise de la construction. Le chantier s’est déroulé dans une grande part du XIIe siècle, en faisant échos avec d’autres chantiers du sud de la France et du diocèse même de Comminges, comme avec la collégiale de Saint-Gaudens toute proche. 

Une étude d’Oriane Pilloix à lire dans le numéro 2020-1 de la Revue de Comminges

Crédit photo Stéphanie Renard. www.stephanierenard.fr

Vous aimerez aussi...